Témoignage d'un adolescent qui combat les préjugés

Alexis est un collégien de 14 ans qui a décidé de contribuer, à sa façon, à la réhabilitation de l' image des chiens en général et, plus spécialement, de celles des chiens catégorisés.Avec l'aval de la direction de son établissement scolaire, Alexis a conçu un projet pédagogique puis l'a présenté à un groupe d'élèves et d'enseignants.

Curieux d'en savoir plus, nous sommes allés à sa rencontre.

Alexis, comment t'es venue l'idée de mettre en place ce projet peu banal et, en plus, au sein de ton collège ?

Alexis : Je vis avec un rottweiler mâle de 5 ans : c'est mon compagnon de jeu et un super chien, parfaitement éduqué et équilibré, bien "dans ses pattes", en somme ! Pourtant, souvent, lors de nos balades en famille avec lui, je perçois beaucoup de négatif dans le regard des personnes que nous croisons. Je sais bien que c'est uniquement parce que c'est un rott. Je trouve cela injuste. J'ai aussi eu l'occasion de me rendre compte que beaucoup de gens, et pas seulement des enfants, s'y prennent très mal avec les chiens en général. C'est dommage. Les chiens ont leur langage et leurs codes ne sont pas les nôtres. Ce sont des animaux, il ne faut pas l'oublier. C'est pour toutes ces raisons que j'ai décidé de m'investir. Faire bouger les choses : voilà pour l'idée ! et pour le collège, eh bien j'ai pensé que mes camarades et mes professeurs feraient un très bon "premier public". Et je ne me suis pas trompé !!!

Pratiquement, comment es-tu passé de l'idée à la réalisation ?

Alexis : Tout d'abord, j'ai pris contact avec la direction et certains professeurs de mon collège pour leur exposer mon projet. J'ai dû être convainquant car ils m'ont immédiatement donné le feu vert ! Après, tout s'est emboîté naturellement ...

En quoi consistait exactement ton projet ?

Alexis : il s'articulait autour de trois étapes.

La premiere étape: parler du nombre de morsures de chiens en France, évoquer leurs conséquences mais aussi expliquer leurs causes et les bons comportements à adopter pour les éviter. Notamment, ne pas regarder un chien dans les yeux (signe de défi pour lui), ne pas embêter un chien qui dort ou qui mange, ne pas caresser un chien sur le dessus de la tête et, d'une manière générale, s'abstenir de le caresser quand on le connaît pas, ne pas courir ou faire des gestes brusques, ni gesticuler devant lui en criant avec un objet à la main, etc... bref, pleins de choses simples, que tout parent devrait enseigner à ses enfants pour éviter les accidents.

La deuxième étape: parler du rottweiler, à travers l'histoire de sa race, son passé et aussi son présent. J'ai également présenté à mon auditoire une photo de mon chien et j'ai raconté mon histoire avec lui, ce qu'il représente pour moi et la formidable relation de complicité que nous vivons ensemble.

La troisième étape: je voulais que mes camarades et professeurs connaissent les lois concernant les chiens catégorisés et ce qui se passe depuis qu'ils sont dit "dangereux", notamment les euthanasies, les abandons. Je tenais aussi à rappeler que quand on prend un chien, il faut l'assumer et le respecter ... ne pas lui faire de mal.

Quelles réactions as-tu rencontré?

Alexis : De l'étonnement, de la curiosité et beaucoup d'intérêt. Un de mes professeurs est intervenu pour expliquer le mot "euthanasie" car une majorité de mes camarades n'en connaissaient pas le sens. Ils m'ont posés beaucoup de questions et j'ai surpris un réflexe de peur quand je leur ai montré la photo de mon chien, mais après, à la fin de la discussion qui s'est engagée, ils étaient surtout impressionnés par sa beauté, et maintenant, beaucoup ont plutôt l'air de m'envier d'avoir un rottweiler.

Alexis, quel message tiens-tu à faire passer ?

Alexis : Je voulais donner une meilleure image des chiens et notamment des rottweilers, afin que mes camarades ne les regardent plus comme des monstres mais comme des chiens. Je voudrais que les gens changent d'attitude et arrêtent de faire des réflexions idiotes pour effrayer leurs enfants, du genre : "attention, le gros chien"," attention, il est méchant", "attention, il va te mordre", etc. Je voudrai que les gens n'aient plus de préjugé, qu'ils fassent l'effort d'apprendre à connaître les rottweilers avant de les juger et je voudrais qu'ils comprennent que quand un chien est agressif c'est toujours chez son maître qu'il faut en chercher la cause.

 

Un autre projet en perspective ?

J'aimerais pouvoir, sous le contrôle d'un de mes parents, faire une démonstration d'obéissance et de comportement avec mon chien ... au collège ! Mais faut pas rêver ...

Ta conclusion, Alexis ?

Alexis : J'aime mon chien, c'est un rottweiler et il n'est pas plus dangereux qu'un autre chien.

Et puis cette si belle phrase qui me tient tant à coeur : "on est responsable de ce qu'on aime".

 

Sur ce, notre Petit Prince s'en est allé rejoindre son ami à quatre pattes...

 

Commentaires (10)

1. wiams 23/11/2012

Et bien merci jeune homme, maintenant je comprends pourquoi mon labrador croisé malinois de 11 ans grogne quand ma belle-soeur le "tapote" sur la tête. Je te souhait de nombreuses années de bonheur avec ton rot.

2. marseille 25/07/2011

je suis émue de lire un témoignage aussi poignat d'un jeune de 14ans et moi même j'ai appris certaine choses que j'ignorais !! respect jeune homme

3. liberty 25/07/2011

alors là je tire mon chapeau et je te dis "bravo"pour ton initiative!!!!!

4. 25/07/2011

5. laetitia 25/07/2011

juste magniique
prince repose en paix
et continue a faire ce que tu fais alexis felicitation

6. Laurent 23/07/2011

Bravo jeune homme ! si seulement des adultes pouvaient prendre exemple sur toi

7. karine 22/07/2011

comme je suis d accord avec toi !!!ms l homme a déja tellement d préjugé sur l homme (sa couleur ,son origine, sa religion....)mais je te souhaite de mener a bien ton projet et que les gens bien placés qui pourrais t ouvrir les portes le fassent.

8. meghann 22/07/2011

j'aime beaucoup ce que tu dis et merci d'avoir agi mais sache que tu aide a revaloriser la race de nos loulou en le sortant ds la rue le plus possible montre leur que ton chien obéi kil est beau kil et sociabiliser . on à tous affaire à ces reflexion venant des gens ni fet pas attention.

encor un gros merci pour tt nos loulou

meghann propriétaire d'un rott de 2 ans 1 mois 1jour

9. GODEBY Christine 21/07/2011

Je dis bravo!!!!! Si tous les jeunes de cet âge se comportaient comme ça, le monde n'en serait que meilleur!!!!

10. renarde47 20/07/2011

merci de revaloriser notre race de loulou, ça fait chaud au coeur

laetitia propriétaire de deux rotts de 11 et 6 ans

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×