Pourquoi promener son chien en liberté? Controverse et Réalité

Pourquoi promener son chien en liberté? Controverse et Réalité
 

 

 Pourquoi cet article? Il y’a quelques temps j’avais commenté un article paru sur Actu95 qui accusait les chiens en liberté d’être dangereux car ils agressaient les autres chiens. Je propose donc un article qui je l’espère, vous inspirera confiance et sérénité. Je tenterai d’expliquer pourquoi il est important de promener son chien en liberté.

Habitant l’agglomération de Cergy et passionné par les chiens, je constate que beaucoup de gens ont une mauvaise vision du chien promené en liberté. Ils craignent que les chiens s’entre-tuent lorsqu’ils se croisent, qu’ils agressent leurs enfants, qu’ils poursuivent les joggeurs, les vélos etc…

Il est vrai qu’un jeune chien est largement propice à des comportements inadaptés. Et pour cause, il est jeune, et il n’a pas encore tout appris et assimilé. C’est au propriétaire que revient la responsabilité des actes de son chien et d’équilibrer son comportement avec volonté.

Cette peur est tout à fait compréhensible de la part de personnes ne connaissant pas ou peu le Chien. Cependant beaucoup de propriétaires de chiens sont touchés par ce phénomène et ne comprennent pas pourquoi les gens lâchent leurs chiens. L’idée même de croiser un autre chien génèrent chez eux stress, peur et parfois même ils paniquent.

Le but de cet article n’est pas d’accuser ou brimer les personnes prônant : « les chiens en laisse! », mais simplement de donner quelques réponses simples sur quelques situations rencontrés régulièrement.

Certains amis éducateurs canins me diront : « tu gaspilles ton énergie, les gens n’écoutent pas les conseils si il ne cherchent pas l’information eux-même « …  Peut-être mais je tente ma chance.

Les besoins du Chien? quelque soit sa race!

 

Le chien est un animal, un être vivant, avec des besoins physiologiques et psychiques nécessaires à son équilibre mental. Combler ses besoins influence grandement son comportement et son éducation.

Le chien est un animal social qui a besoin de rencontrer ses congénères, d’autres humains, de flairer, courir, pister, poursuivre…

Si nous privons notre toutou de cela, il développera certainement des troubles du comportement : peurs, agressivité, méfiance, hyperactivité, destructions, fugue etc…

Vous êtes responsable de l’éducation de votre chien et de son comportement. Il ne doit pas forcément « OBEIR! » au doigt et à l’œil comme un robot écervelé . D’ailleurs avec certaines races primitives ou indépendantes, c’est quasiment impossible, sauf exception ou très grande connaissance des chiens de la part de l’éducateur.

Mais y’a un minimum quand même! C’est votre responsabilité que votre chien soit un minimum « stable ».

Que cela veut-il dire?:

Votre toutou doit pouvoir faire face aux différents environnements habituels sans crainte, sans peur, sans agressivité envers qui que ce soit croisé dans la rue.

Votre toutou doit pouvoir être sociable avec la majorité de ses congénères de toute taille confondue. Il doit respecter les codes de ses congénères, c’est pourquoi il faut le sociabiliser. Sans quoi il s’attirera des ennuis et provoquera des bagarres. Soit parce qu’il sera peureux fuyant , soit parce qu’il sera peureux agressif. Que votre chien soit en laisse ou non!!! Que le chien en face soit en laisse ou non!!! Vous devez parvenir à avoir un chien bien dans ses pattes. Il ne doit pas être forcément joueur, d’ailleurs certains chiens ignorent complètement leurs congénères de près ou de loin et d’autres y prennent plus de plaisir.

Et oui! Avoir un chien est une lourde responsabilité, que l’on soit propriétaire d’un saint Bernard ou d’un chihuahua.

Bien trop souvent, les propriétaires de petits chiens considère qu’il n’y a pas besoin de les éduquer comme les autres. Ne le sociabilise pas avec leurs congénères sous prétexte qu’il est de taille réduite.

Ils achètent un chien, bien souvent pour de mauvaises raisons, une laisse à enrouleur, un harnais et c’est bon, le chien est éduqué pour la promenade. Ils dépensent des centaines d’euros dans du matériel inutile, jouets, manteaux mais pas un centime pour acheter un livre qui traite de : « comment éduquer mon chien ».

Ils protègent leur chien de leur congénères plus grands, les prennent dans les bras, les mettent dans des sacs à mains, les déguisent avec des manteaux, des bijoux…Bref on a de tout et n’importe quoi jusqu’à la matérialisation et une maltraitance psychique du chien.

D’autre phénomène : peur du maître de lâcher son chien car peur des bagarres, méconnaissance des besoins du chiens, achat d’un chien sur un coup de tête, race de caractère avec un maître peu informé…le cercle est vicieux puisque tout ce que craignent ces propriétaires finit par se produire.

Pourquoi se baladez en liberté avec son chien? 

 

Se balader avec son chien en liberté, c’est offrir au chien l’occasion d’être un chien. De ne pas être attaché en permanence à une laisse.

La promenade permet au chien de flairer, de se dépenser physiquement, de rencontrer ses congénères ou des humains amis (pour un bonjour bref ou même une partie de jeu) et donc d’être sociable. Promener son chien en liberté est très plaisant également pour le maître, et permet de mieux éduqués son compagnon. Cela renforce le lien ! Je lui fais comprendre que je ne l’attendrai jamais, quand il vient vers moi je suis heureux, je lui fais confiance et ne l’appels pas  tout le temps.

Cette dépense énergétique me permet d’avoir un chien fatigué et donc un BON CHIEN!

je favorise les rencontres avec pleins de copains pour mieux lui demander de renoncer à une rencontre si nécessaire…

Cela est indispensable pour tous les chiens! du chihuahua au dogue allemand. Cela devrait être obligatoire pour tous!

Pour se faire, je me rends là où les gens lâchent leurs chiens, bois, forets, chemins de promenades etc… Je fais cela dès que mon chien est tout petit pour qu’il apprenne rapidement à communiquer avec ses congénères. je lui montre qu’il existe des chiens très joyeux, mais aussi des moins joueurs qui vont le gronder si il est trop turbulent. Je fais cela sans état d’âme, même si il est tout petit et à l’air fragile. Bien-entendu je lui fait rencontrer des congénères stables dépourvus de troubles du comportement (je ne présente pas mon chiot à des chiens craintifs, agressifs, hyper actif…).

Sans ce travail j’aurai forcément des problèmes par la suite. JE NE PEUX PAS AVOIR UN CHIEN SOCIABLE SI JE NE LE SOCIABILISE PAS!!

Votre chien doit pouvoir être lâché sans sauter sur tout le monde, courir après les joggeurs etc… Tout cela arrivera avec un jeune chien et il faudra lui apprendre que ce sont des comportements inacceptables et être constant. Même si cela prend du temps pour certains plus que pour d’autres. Ne fuyez pas les problèmes.

Excusez vous facilement auprès des gens si votre chien vient les importunés et qu’ils ont l’air furieux et partez. Posez-vous la question : est-ce que mon chien à fait quelque chose de grave?: A-t-il mordu quelqu’un ou a -t-il blessé quelqu’un, traverser la route…? très souvent non. Seule la réaction des gens est démesurée. Bien évidement réfléchissez à un moyen de corriger ses mauvaises habitudes, il n’a juste pas encore appris que c’était interdit.

J’éduque mon chien à bien se comporter avec ses congénères, il peut avoir un fort caractère et besoin d’être recadré verbalement et sèchement et félicité lorsqu’il adopte un bon comportement.

Si vous aimez l’idée de promener votre chien en liberté mais que vous n’osez pas le lâcher, contactez un Éducateur canin compétent travaillant avec des méthodes amicales sans engin de torture… Votre chien vaut bien 50 euros.

Les mauvaises expériences et leurs conséquences. 

Systématiquement, les gens qui hurlent au scandale lorsqu’on parle de chien en liberté se réfèrent à leurs propres traumatismes comme arguments. Bien évidemment, ceci est compréhensible lorsqu’il s’agit de chose grave et inacceptable : Mordu par un chien par exemple.

Mais souvent nous faisons fausse route. Voici quelques phrases entendues et réentendues au cours de mes longues promenades avec les chiens.

1-« mon chien tenu en laisse est agressif ,  les autres chiens en liberté viennent vers lui… » 

2-« Mon chien n’est pas sociable, donc je le promène là où il n’y a  pas de chien »

Comment peut-on adopter un chien, passer 15 ans de sa vie avec lui et accepter l’inacceptable?

Rééduquez votre chien! faites vous aider par un professionnel qui saura vous dire d’où vient le problème : mâle non castré, manque de confiance en soi du chien, mauvaise socialisation, mauvaise gestion de la laisse et des émotions de la part du maître, méthode d’éducation inadaptée à la race du chien…. et vous dira comment faire pour améliorer ses relations avec ses congénères.

Les propriétaires des autres chiens ne sont pas responsables de l’instabilité de votre chien. Quand bien même un chien en liberté vienne vers vous, que cette fois-ci son maître ne vous ai pas vu ou que son chien fasse la sourde oreille car il est très attiré. Il n’est pas normal qu’il soit agressé par votre chien et il va forcément répliquer pour le corriger.

Il ne s’agit pas de savoir qui est en tort par rapport à la loi, nous parlons des CHIENS. La frustration de cette situation fait que vous vous emportez et accusez le chien en liberté, mais finalement qui à le chien le mieux éduqué? celui qui est sociable et aime aller au contact de ses congénères et promené en liberté. Où, le votre qui n’est pas stable et en laisse?

Cela peut s’arranger, mais sans contacter les bonnes personnes, cela est voué à l’échec. Ce type de comportement demande un éducateur canin compétent, ayant connaissances des méthodes respectueuses du chien, et surtout d’une lecture comportementale efficace.

3-« Mon chien est sociable en liberté mais en laisse il y’a bagarre »

Bah détachez votre chien…

Si un chien inconnu vient vers votre chien et qu’il n’est pas rappelé ou ne répond pas au rappel de son maître, il ne faut pas en faire un événement pour ne pas crisper votre toutou.

La plupart de ce type de rencontre se passent mal car les gens ont l’habitude de retenir leur chien avec la laisse et de tirer dessus, de crier même. En faisant cela, vous déclenchez vous même la bagarre car vous venez de parasité la bonne communication qui se fait par des postures. Vous dégagez du stress qui se communique aux chiens. Vous devez être capable de croiser d’autres chiens en liberté avec votre chien en laisse sans encombre.

Détendez la laisse, ne touchez pas les chiens, et ne parlez pas en accompagnant les mouvements de votre chien. Soyez content de rencontrer d’autres chiens. Il faut se détendre intérieurement.

Malheureusement, beaucoup de chien ont associé les rencontres en laisse à un danger  par habitude et cela peut prendre plus de temps à voir le résultat. C’est pour cela qu’il faut éduquer son chien a croiser des chiens en liberté, alors que lui est attaché lorsqu’il est tout petit. Cela implique forcément qu’il soit sociable en liberté, qu’il ne tire pas à la marche en laisse pour garantir son calme. N’UTILISEZ PAS DE LAISSE A ENROULEUR.

4-« Mon chien se fait agressé, poursuivre, a peur des autres chiens… »

Ce n’est pas Normal!! Un chien n’est pas sensé avoir peur de ses congénères. Il y’a souvent un problème d’éducation.  On peut observé ce phénomène chez les chiens surprotégé par leur maître ( pris dans les bras lors des rencontres avec un congénère). On transforme tranquillement notre chien en futur victime ou alors en petite teigne agressif car peureux.

Il ne communique pas avec ses congénères et répond par des affronts au lieu de donner ce qu’on appel des « signaux d’apaisement ». les autres chiens, qui encore une fois sont des animaux, peuvent être amené à vouloir corriger ce comportement. Bien souvent, les gens accuse le gros chien car sa démonstration est plus impressionnante, mais le problème vient du Petit mal poli.

Si un autre chien poursuit votre chien, c’est parce que votre chien court : soit il aime ça, soit vous ne l’avez pas sociabilisez correctement et n’a pas appris qu’il ne faut pas courir et que s’arrêter stop la poursuite, soit il a peur et là c’est pas normal.

 5-« mon chien vient de se faire agresser »

N’en faites pas un événement! ne rassurez pas votre chien, montrez lui que vous gardez votre calme. Si vous lui prêter attention vous renforcer sa peur.  Attendez quelques minutes avant de vérifier qu’il n’est pas blessé. Essayez de savoir pourquoi il y’a eu bagarre, discuter calmement avec le propriétaire de l’autre chien (Personne n’aime voir son chien agresser un autre chien, c’est déjà bien la honte !).

Renseignez vous sur le caractère habituel de son chien, et vous verrez que bien souvent la réponse est : « je ne comprend pas, d’habitude il est très sociable ». Parfois il arrive que deux êtres ne s’entende pas, comme chez nous. Mais très souvent un humain à déclenché la bagarre sans le vouloir car sans savoir.( et je tire sur la laisse, et je touche les chiens alors qu’ils sont en train de se présenter, et je donne une friandise à mon chien alors qu’un autre s’approche…). Si cela concerne deux mâles, sont ils castrés?

Allez rapidement au contact d’autres chiens pour lui faire ou VOUS faire oublier tout ça.

6- « Mon chien est trop petit pour jouer avec ses congénères… »

Il n’en est rien. Votre bichon peut et doit jouer avec des congénères de grande taille, étant le plus faible physiquement, il se forgera un mental d’acier qui lui permettra de gérer toutes ces situations.

J’ai déjà vu un chihuahua remettre en place un Akita inu(le mien) juste avec le regard les postures, cela n’a rien a voir avec la taille, c’est la force de caractère qui compte!

Il apprendra de lui même à s’écarter lorsqu’il verra ses congénères jouer fort, voire même les gronder pour les calmer… et c’est Bien!

7- « Mon chien a un grand jardin, je suis pas obligé de le promener en liberté »

Perdu! Un chien enfermé dans un jardin n’apprend rien!

De plus, si votre jardin donne sur une rue passante , le risque est qu’il développe de l’agressivité par protection du territoire, frustration de ne pas accéder à tous les chiens qui passent. Cette agressivité peut s’étendre à l’extérieur de la maison. On appel cela « l’effet grillage ». Les chiens vivant en appartement ont généralement moins de problèmes car leurs maîtres les baladent mieux.

8- « je promène mon chien en liberté mais je rattache toujours mon chien lorsque j’en croise un, même en liberté, on ne sait jamais »

Cette action est louable mais d’aucun intérêt. Les chiens sont en liberté! les meilleurs conditions pour qu’ils se rencontrent.

En rattachant les chiens, on met de la tension dans l’air car en plus d’être rattaché, on les gronde à chaque fois qu’ils croisent un chien : NON, TU LAISSES! AU PIED!!!! Pour certains chiens au caractère peu sûre d’eux, à fortiori, cela peut engendrer à de l’agressivité par association CHIEN=Réprimande. Je vois déjà la tête de certains : « ha mais c’est peut être pour ça que… »

Bien évidemment, faites signe à l’autre maître au loin et invitez-le à laisser son chien en liberté : levez le pouce. Une sorte de signal d’apaisement entre maîtres.Dans le cas où la personne vous dit : il est agressif, rappeler votre chien et passez votre chemin.

-9 « un chien doit être toujours tenu en laisse, c’est la loi. »

 Si demain, tous les propriétaires de chiens gardaient leurs toutous en laisse en permanence : bah faut pas avoir fait « science po » pour connaitre les conséquences : les chiens ne seraient pas sociabilisés, pas dépensés y’aurait du sang plein les rues.

Où promenez son chien en liberté? 

Je dirai aux bons endroits. Là où les gens sont susceptibles de promener leurs chiens en liberté sans se stresser. Je promène mon Akita inu à Boulogne, Vincennes, Saint Germain, l’Isle Adam, les bois et forêts en général, les chemins semi urbains, les étangs et certains parcs. Il faut chercher par chez vous, ne pas hésiter à se faire pleins d’amis propriétaires de chiens et faire des promenades ensemble pour que la sociabilisation et l’équilibre mental de votre chien se maintienne.

Bien sûre ne mettez pas la vie de votre chien et celle des autres en danger, préférez les espaces loin des routes.

Je vous invite à vous promener au bois de Boulogne en semaine, vous pouvez vous offrir un balade autour du lac inferieur. Vous y croiserez les chiens de Paris se promenez avec leur maîtres et maîtresses librement, se rencontrant, jouant, grognant… promenez vous et constatez que « Tout va Bien ».

Julien ALBAR

Source:
http://www.actu95.net/2015/06/03/pourquoi-promener-son-chien-en-liberte-controverse-et-realite/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site